Adhésion au parti conservation français

Dernière Actualité

Mardi 11 mars 2014
Les orwelliens, ou la naissance d'une gauche conservatrice LE MONDE | 23.05.2013 à 20h46 • Mis à jour le 24.05.2013 à 15h31 | Par Chantal Delsol (Philosophe, historienne des idées politiques) - Lire l'article

Politique Budgétaire

Remboursement de la dette

 

  • Le gouvernement doit présenter un plan d’urgence drastique au remboursement que l’hypothèque et les intérêts de la dette publique imposent à la population et celle à venir, la priorité étant de réduire de la façon significative le paiement d’intérêts sur la dette, qui est une des participations les plus, importantes dans le budget.
  • Quelques chiffres choquants démontrent le laxisme et l’inconscience des gouvernements successifs sur la dette publique .Elle atteint le chiffre record de 1 100 milliards d'euros en 2005, soit plus de 17 000 euros par français, et représente les 2/3 de la production nationale (66 % du PIB).À cela s'ajoute le paiement des retraites de fonctionnaires de l’État, évaluées à au moins 400 milliards d'euros.

 

 

Dette 2005

 

Les politiques et les collectifs n’ont pas réellement concentré l’effort sur la restructuration stratégique des administrations qui ont incontestablement accru les comptes publics et poussé la dette publique dans le rouge.

 

La situation catastrophique de la dette publique est directement liée à l’incompatibilité et à l’archaïsme de notre système administratif face aux nouvelles réglementations européennes .On note à partir du traité de 1992 (Maastricht), un enlisement et une progression nette de cette dette. Le refus des gouvernements successifs à restructurer stratégiquement la membrane administrative a pesé lourd et impacté directement les secteurs en souffrance.


La clarification de nos finances publiques est inévitable pour sauver, notre faculté de croissance et notre cohésion sociale. Le Canada, la Suède ou la Finlande, ont ces dernières années décidé de travailler sur leur réelle volonté et capacité à alléger leur dette publique. On note dans ces pays une nette amélioration de la croissance et de la répartition des bénéfices vers les secteurs publics. Les sacrifices demandés aux administrations étaient immenses et l’effort français serait moins important et vital pour notre économie. Notre liberté d’action et notre présence dans les divers domaines publics permettraient une avancée marquante, un impact positif sur notre  croissance et la cohésion sociale.

 

Augmentation Dette

Nous notons une nette augmentation

de la dette publique depuis 1992