Adhésion au parti conservation français

Dernière Actualité

Mardi 11 mars 2014
Les orwelliens, ou la naissance d'une gauche conservatrice LE MONDE | 23.05.2013 à 20h46 • Mis à jour le 24.05.2013 à 15h31 | Par Chantal Delsol (Philosophe, historienne des idées politiques) - Lire l'article

La Jeunesse Corse ?

L’image de la Corse est celle d’un l’élève en échec scolaire au fond d’une salle et que l’on maintient en classe par obligation. La jeunesse corse aujourd’hui est errante, en métropole, en Europe et ailleurs.

 

Cette fuite est essentiellement due, dans un premier temps au manque d’accueil et de structures propices aux études supérieures et au manque d’emplois qualifiés, dans un second temps. Cette jeunesse est souvent livrée à elle-même hors de la Corse, sans appuis ni familles. La jeunesse corse n’est pas vouée à reprendre les affaires familiales ou le troquet du coin. Elle est intelligente diplômée et il est impératif de créer un avenir dynamique et sérieux à la jeunesse corse au sein de l’île.


« Rendons à César ... »


La Corse a été pionnière dans la prévention et la lutte pour son environnement la première à comprendre cette nécessité vitale à l’homme.
Le Parti conservateur souhaite la création d’une école supérieur européenne.

 

Centre névralgique européen de l’étude de l’environnement et des énergies renouvelables en Corse.


En priorité accessible aux étudiants corses, elle sera la carte de visite à l’échelle de l’île.


Regrouper ainsi la création d’entreprises, les projets,les programmes et actions qui touchent à l’énergie et à l’environnement dans sa globalité.


Cette sphère sera entièrement gérée et dirigée par les étudiants et la jeunesse corse.


L’image d’une jeunesse corse diplômée, ouverte, autonome qui aura enfin la possibilité d’étudier et de travailler en Corse.