Formation professionnelle

Le système combinant l’apprentissage en entreprise et l’école professionnelle publique a fait ses preuves et doit être prioritaire à tous les autres modèles de formations professionnelles. Les entreprises qui forment des apprentis doivent être fiscalement favorisées.

 

Quant à la matière enseignée dans les diverses filières de l’école professionnelle, doit être approfondie en dialogue avec les associations professionnelles, les entreprises et les programmes  doivent être définis et réadaptés aux qualifications effectivement requises dans la vie professionnelle du XXIe siècles.


La formation professionnelle doit être reconnue et les diplômés de la formation professionnelle supérieure ou des examens professionnels supérieurs doivent, s’ils ont les aptitudes requises, avoir accès aux grandes écoles professionnelles, voire à des filiales universitaires scientifiques.