Adhésion au parti conservation français

Dernière Actualité

Mardi 11 mars 2014
Les orwelliens, ou la naissance d'une gauche conservatrice LE MONDE | 23.05.2013 à 20h46 • Mis à jour le 24.05.2013 à 15h31 | Par Chantal Delsol (Philosophe, historienne des idées politiques) - Lire l'article

Grands Chantiers (points 47 à 69)

47. PRODUITS PHARMACEUTIQUES
Nous sommes en faveur d’un traitement plus rapide du processus d’approbation des médicaments sans compromettre la sécurité des patients en tenant compte des rapports internationaux.

La loi sur les produits pharmaceutiques doit veiller à préserver un équilibre à la mise au point de nouveaux médicaments et de traitements et celui de conserver des prix justifiés et équilibrés avec leurs remboursements. Nous estimons que la norme internationale pour la protection des brevets sur les produits pharmaceutiques doit être modifiéé et reformulée par une commission indépendante à l’AFSSAPS.

48. PRODUITS DE SANTÉ NATURELS
Le Parti conservateur estime qu’il faut intégrer au système de santé français le choix de produits de santé naturels et de traitements complémentaires, tout en prévoyant des garanties suffisantes pour la sécurité publique . Le remboursement de certains praticiens et certaines pratiques doit être promulgué dans le cadre du respect de la déontologie.

49. PROCRÉATION ASSISTÉE
Le Parti conservateur reconnaît la nécessité d’une nouvelle réglementation sur la procréation assistée,encadrée et représentée par des principes qui respectent l’individualité, l’intégrité, la dignité et la vie humaine. Le Parti conservateur est pour une augmentation de la prise en charge des fécondations in vitro, le nombre aujourd’hui proposé est insuffisant. La demande des familles est pressante et en large augmentation ces dernières années.

50. FAMILLE ET MARIAGE

  1. Nous croyons que le gouvernement doit assurer que les bourses, soient utilisées dans un cadre réglementé et à la faveur de l’élève, par une coordination entre les établissements scolaires et les familles
  2. Le Parti conservateur croit que les parents ont le droit et le devoir d'élever leurs propres enfants de manière responsable et conformément à leur conscience et à leurs convictions. Nous pensons que les intrusions, du gouvernement et les divers organismes ont un rôle trop perturbant dans l’exercice de ce devoir, sauf par l’application régulière de la loi.

51. RECONNAISSANCES DES FEMMES
Le Parti conservateur appuie la pleine participation des femmes à la vie sociale, économique et culturelle de la France et le respect du choix de vie de chaque femme. La population active a évolué de façon telle qu’on y retrouve plus de femmes que jamais auparavant. Nous reconnaissons les charges de travail supplémentaires qui incombent aux femmes et qui ont augmenté de 45 % en quarante ans. Le rôle du gouvernement est de faciliter et d’alléger les charges de travail des femmes, afin de préserver leur bien-être. Le nombre de femmes impactées par le stress généré par cette surcharge de travail a malheureusement augmenté : maladies nerveuses, augmentation de la consommation d’alcool, maladies graves. Le Parti conservateur est pour la mise en place d’une surveillance accrue de l’état général des femmes dans notre société et d’un programme de prévention, d’alerte et de soins aux femmes qui le souhaitent.


52. PERSONNES ÂGÉES
Dans dix ans, la génération du baby-boom aura atteint l’âge de la retraite et représentera une partie importante de la population. Le Parti conservateur reconnaît que les personnes de plus de 65 ans deviennent une branche dominante de notre population.

  1. Les personnes âgées, retraités de plus en plus actifs à cette période de leur vie, doivent continuer d’avoir une qualité de vie et un réel pouvoir d’achat, d’avoir accès aux soins de santé.
  2. Le Parti conservateur s’oppose à la pratique discriminatoire de retraite obligatoire et croit que les Français devraient avoir la possibilité de prendre leur retraite ou de continuer à travailler.
  3. Un programme de soins à domicile doit permettre aux malades ayant besoin de soins de demeurer à leur domicile au lieu d’être pris en charge dans des établissements qui coûtent trois fois plus cher .Un système de visite à domicile ,et de restauration serait moins couteux et contribuerait au moral des anciens.
  4. Nous sommes en faveur de mesures rappelant la responsabilité des familles qui abandonnent leurs proches âgés.Une véritable campagne de sensibilisation est à mettre en place..
  5. Nous croyons que le gouvernement devrait collaborer avec les principaux acteurs pour identifier les personnes âgées seules qui vivent en milieu rural sans contact avec leurs familles.


53. LOGEMENT ET SANS-ABRI

  1. Nous croyons que tous les gouvernements devraient lutter contre l’itinérance forcée ou volontaire en contribuant à la mise en place de nouveaux foyers sociaux et en reconnaissant les facteurs qui contribuent à l’itinérance et en cherchant des solutions à ces facteurs
  2. Le Parti conservateur croit en une mise en place de solutions d’urgence comme il en existe déjà dans certains pays. La mise en place de conteneurs acier qui sont  fabriqués à moindre coût et qui peuvent être aménagés avec le nécessaire vital. Ils ont une capacité qui permettrait de loger de manière urgente des centaines de personnes. Les conteneurs ont la particularité d’être mobiles et faciles à déplacer en fonction de l’urgence et selon la zone.

54. PRINCIPES DE JUSTICE
Le Parti conservateur est en faveur de la réorientation de la justice pénale et des services de maintien de l’ordre concentrés sur les zones sensibles (banlieues) afin de traiter comme une priorité  la protection de ces zones.


55. RÉCIDIVISTES DANGEREUX

  1. Une réforme des lois sur la récidive est nécessaire pour la survie du système judiciaire français. L’origine de « la justice est de servir notre société dans sa globalité et non pas de servir les individus » .Les récidivistes sont la dérive d’une justice, optionnelle, individualisée et personnalitée par des analyses psychiatriques et psychologiques et leurs contre- expertises.
  2. Le Parti conservateur croit que le gouvernement a l’obligation de renforcer la confiance des Français envers la capacité de notre système juridique à juger les contrevenants dangereux afin qu’ils ne soient pas libérés tant qu’ils représentent une menace pour la société.

56. RÉGIONS EN PHASE CRITIQUE
Certaines régions du nord de la France préoccupent sérieusement le Parti conservateur. Déscolarisation massive, taux de chômage important, grossesses précoces, programmes culturels et intellectuels en large baisse. Certaines régions et villes présentent un massif recul et un désintérêt culturel et intellectuel. Le Parti conservateur souhaite mettre en place une enquête sociale dans ces régions, avec la collaboration des principaux acteurs du secteur. Un programme de remise à niveau à l’échelle régionale, doit être mené. Des décisions concrètes telles que :

  1. Des réunions familiales et scolaires obligatoires dans les PMI doivent être instaurées.
  2. Des incitatifs à la fréquentation des lieux culturels, bibliothèques, musées, expositions.
  3. Le recensement des enfants déscolarisés et leur réinsertion dans le système scolaire par divers programmes.
  4. Les régions et les villes du nord de la France doivent retrouver une image certes, populaire mais, également responsable et active dans notre société.


57. REGISTRE DES PRÉDATEURS SEXUELS
Le Parti conservateur est en faveur de l’enregistrement de l’ensemble des prédateurs sexuels et des contrevenants dangereux. Cet enregistrement devra être suivi d’une castration chimique systématique et de l’instauration du bracelet électronique dans certaines condamnations récidivistes


58. PROTECTION DE L’ENFANCE

  1. Soutenir la protection de l’enfance en condamnant la possession de matériel de pornographie juvénile par une traque sans relâche.
  2. Le gouvernement devrait éradiquer le cyber harcèlement des enfants en allouant plus de ressources au contrôle d’Internet et une plus grande marge de manoeuvre aux brigades nationales spécialisées dans cette lutte. La protection de la vie privée en ligne, doit être strictement légiférée, ainsi que la consommation de films et images pornographiques.

59. COMMUNICATIONS
1. Services publics télévisuels
Un système de radiodiffusion qui propose un programme enrichissant intellectuel culturel, et dynamique. Un éventail de choix de  programmations de qualité en respectant le patrimoine culturel français. Le système privé devrait renoncer à un programme tendancieux à des horaires de grande écoute et interdire le caractère abusif de certaines émissions.
Les chaînes publiques sont une source d’inspiration et d’évasion importante pour les Français. Les productions doivent s’orienter vers l’interprétation des grandes littératures françaises, palliant au mieux à une inexistence évidente de lecture des oeuvres classiques françaises des plus jeunes.


60. CÉLÉBRER LA DIVERSITÉ
1. La diversité
La société multiculturelle, multiethnique est une force et un trésor. La nécessité d’encourager la compréhension et l’égalité des chances, tout en s’assurant que les Français adoptent les valeurs communes comme l’égalité, la démocratie et la primauté du droit, le respect des
religions . Nous encourageons les actions et les initiatives allant dans ce sens. Certaines études démontrent le caractère masqué de certaines associations, actions et manifestations qui véhiculent des idées antidémocratiques et sectaires. Il est important de veiller aux subventions
accordées à certaines associations et initiatives.


61. PATRIMOINE FRANÇAIS
1. Principes sur le patrimoine
Le Parti conservateur affirme le rôle du gouvernement dans la préservation du patrimoine naturel et historique français (par exemple, les parcs nationaux, les musées et les sites historiques).Le Parti conservateur estime à plusieurs centaines les biens appartenant au patrimoine qui doivent être mis à la disposition du public.Certains doivent être rouverts ou mis à la disposition gracieusement de certaines associations culturelles de jeunes étudiants qui souhaitent exposer : peintres, stylistes, designers, sculpteurs…


62. FRANCE RURALE
1. Principes ruraux
Le milieu rural joue un rôle essentiel dans la vie sociale et économique, contribuant à près de 18%, du produit agricole et agroalimentaire européen et à 4 ,5 % du PIB français. Le Parti conservateur croit que l’agriculture, l’agroalimentaire, les pêches, le tourisme et la foresterie, secteurs qui appuient les communautés rurales doivent être une priorité pour le gouvernement.


2. Les inégalités rurales
La régression des commerces touche essentiellement les petites communes isolées.
Entre 1980 et 1998, le nombre de communes qui ont perdu leur commerce d’alimentation a été multiplié par trois et le nombre de celles ayant perdu leur boucherie, l'a été par 1,4.
La situation des professionnels de santé, des médecins a démontré que le rural isolé est en général moins bien doté (le nombre de médecins/habitants varie de 1 à 4 entre le département le moins pourvu). L’autonomie de ces populations est dépendante des équipements et infrastructures de l’urbanisation. Les chiffres de cette autonomie variant du simple au triple.
Les bourgs ou les zones périurbaines sont les perfusés du rural .Le Parti conservateur souhaite une stricte application du consensus rural. L’État doit assumer les charges nécessaires à la valorisation de ces zones en recherche d’un développement économique à long terme.


63. LES RÉFUGIÉS
Une distinction primordiale est à faire afin de préserver le sens même du mot réfugié. Un pourcentage important des personnes qui demandent l’asile en France ne sont pas des réfugiés dans le sens historique du terme, mais souhaitent échapper à de pénibles conditions de vie : travail, soins médicaux, accès illimité aux biens de consommation. Ces comportements doivent être identifiés, car ils menacent le principe de protection des réfugiés. Les demandes d’asile ont fortement augmenté ces dernières années. Or suivant les études réalisées, les pays d’où proviennent ces réfugiés ne sont pas listés comme des pays à risques comme prévu par les organisations internationales. Les personnes et familles réellement menacées dans leur vie et leur intégrité physique doivent incontestablement trouver refuge en France. Cela est conforme à nos convictions humanitaires et aux accords prévus. Une nouvelle forme de réfugiés jouit d’une bonne connaissance des infrastructures mises à la disposition des réfugiés. Depuis 2008, le nombre de demandes d’asile a doublé et s'élève à 41 000. Il devient impératif de cibler, de discerner et
de protéger les réfugiés dans la nécessité absolue.

 

Nous devons lutter contre une forme d’immigration qui utilise des voies dédiées aux réfugiés.

Cette voie est discriminatoire pour les immigrés qui eux s’enlisent dans les demandes classiques et provoquent une situation de blocage et de saturation dans le traitement réservé aux réels réfugiés politiques.


64. AGRICULUTURE
L’équilibre entre la réglementation européenne et les productions sont une priorité  pour le Parti.
L’Union européenne ne cesse de multiplier les règlements et prescriptions qui étouffent l’initiative individuelle et renchérissent la production. Les innombrables recommandations, formulaires, contrôles, quotas et subventions compliquent la vie des paysans et diminuent leur responsabilité individuelle. Si les paysans perdent non seulement du revenu, mais aussi leur liberté d’entreprendre, de se transformer ou de muter, leur existence est définitivement en péril.
Ces produits de qualité doivent être proposés à des prix équitables sur le marché afin de couvrir les coûts de production. De par son expérience, le paysan est un technicien de la production alimentaire qui vit de sa production, de ses chiffres, de son rendement et de ses méthodes.


Chef d’entreprise, il doit disposer d’une large marge de manoeuvre et en assumer les conséquences. Il revient au marché et aux consommateurs de payer les offres des agriculteurs et non pas aux nombreux intermédiaires. L’administration agricole demande des moyens financiers dont le secteur nécessite des moyens ,mais, cela ne peut fonctionner que moyennant une législation européenne raisonnable dans les domaines de l’aménagement du territoire, de la construction et de l’environnement, dont les règles ne limitent pas inutilement la marge de manoeuvre des paysans. Nous reconnaissons que des régions et des secteurs industriels ont certains avantages concurrentiels en matière de production agricole européenne. Pour limiter de larges dommages et les conséquences négatives de situations imprévues, nous devons offrir aux producteurs des outils économiques novateurs comme un statut gelé pour leur permettre de réagir aux fluctuations du marché et de gérer les risques posés par les conditions météorologiques et la maladie.
On note qu’une nouvelle forme de précarité a pris place dans le monde agricole, avec des paysans dépassés incapables de faire face à des réglementations et un marché instable. Bien que les prix à la consommation des denrées alimentaires aient nettement augmenté, le revenu des paysans et de leurs familles a massivement baissé ces dernières années.


La politique agricole doit être élaborée uniquement en consultation avec les producteurs agricoles. Les agriculteurs d’aujourd’hui sont des exploitants d’entreprise et l’imposition d’une politique européenne a eu des effets indésirables sur cette communauté. Le Parti conservateur encourage à multiplier les accords commerciaux bilatéraux et multilatéraux qui amélioreront l’accès au marché des produits agricoles et réduiront les subventions européennes qui perturbent le commerce et la production.


L’approvisionnement en aliments est indispensable et doit être régulée afin de maintenir un flot constant.La production alimentaire nationale doit être gérée avec responsabilité, ce qui entraînera une diversification des types d’aliments et de dérivés agricoles. Les possibilités d’exportation au marché de produits transformés et finis sont à renforcer, car vitales au milieu agricole. L’expansion de la fabrication des produits agricoles finis dynamisera l’emploi et les taxes qui en découleront.


65.ÉCONOMIE RURALE.
Alors que la base agricole de l’économie rurale s’érode, l’infrastructure suit la même voie dans les petites communautés.
Pour préserver une vie sociale rurale, nous encourageons les élus locaux à faire la promotion de la diversité et du développement responsable dans les petites villes et les villages en facilitant l’installation de petites entreprises et les initiatives en faveur des familles permettant de garder ces communautés en vie.


66. PÊCHE
Le Parti conservateur encourage le gouvernement à travailler en collaboration avec les principaux acteurs dans l’ensemble des régions du pays afin de mettre l’accent sur la protection et l’accroissement de tous les stocks de poisson. Le rôle de l’État est partiellement efficace son rôle est régulateur et non pas observateur des règles de pêche du territoire.
Les régions posent uniquement des règles dans la fonctionnalité générale de la pêche l’État marque une fois de plus sa passivité à instaurer et légiférer un ordre de pêche équitable.
L’autonomie régionale dans la distribution des licences, la délimitation des zones de pêche, la pêche sous quotas, les zones classées, les périodes de pêches, les qualifications de pêche spécifique, les configurations des navires,des chalutiers, tous ces points doivent être entendus, définis,
statués et publiés par l’État et seulement instaurés

et mis en place par le CR.
Le gouvernement doit entièrement prendre place dans le cadre de négociations européennes avec d’autres pays pêcheurs en vue d’assurer une cogestion des stocks partagé et de mettre fin aux abus de pêche.
La priorité étant de répondre aux besoins, plutôt que de réduire les activités de pêche et de transformation pour s’adapter aux pêches en voie de disparition sujettes à une mauvaise coordination et gestion.
Un investissement dans la science et les autres alternatives, la gestion et la régulation permettront de garantir le renouvellement de cette ressource
Les responsabilités doivent venir des acteurs du secteur de la pêche afin que les stocks naturels, de même que l’aquaculture, puissent être gérés de façon juste équitable et à bon escient.


67. AFFAIRES ÉTRANGÈRES

  1. Une politique étrangère ambitieuse, défend nos intérêts géopolitiques, protége la singularité de nos décisions, contribue à la défense et à la sécurité collective, soutient les principes démocratiques et les droits de la personne, et aide le développement international.
  2. Le gouvernement doit présenter une éthique irréprochable en matière de politique étrangère. Il doit croire, présenter et défendre les valeurs soutenues par les Français.
  3. Nous croyons que les relations internationales de la France et la politique commerciale et sur l’aide étrangère devraient défendre les intérêts économiques du pays, tout en respectant la primauté du droit international du respect de la personne et la de la liberté des peuples.
  4. Le gouvernement devrait intégrer notre politique étrangère aux directives en matière de commerce et de défense nationale.


68. AIDE ÉTRANGÈRE ET AIDE PUBLIQUE
Le Parti conservateur défend l’aide au développement pour les Français et le reste du monde.
L’aide au développement est une des valeurs fondamentales accordées en fonction des intérêts stratégiques de la France, tels que prévu dans une politique étrangère intégrée et adéquate.


69. DÉFENSE NATIONALE ET SÉCURITÉ
1. Stratégie de défense

  1. Les tâches prioritaires des armées françaises : la surveillance et le contrôle du territoire et la protection des territoires,
  2. Le Parti conservateur croit que la politique de défense a pour seul objectif la défense des intérêts nationaux – la sécurité du territoire.
  3. Un partenariat solide et fiable avec l'EU dans le cadre de la défense ; et un solide leadership pour les opérations de sécurité et de stabilité internationales.
  4. Le remplacement de tous les systèmes : équipement, infrastructure, équipement majeur par de nouvelles technologies et structures, le transport aérien de haute précision concentré sur les tâches de surveillance stratégique, et notre présence militaire dans les zones à hauts risques.

Le Parti conservateur croit que le gouvernement doit continuer à honorer nos anciens combattants, à aider les familles par des services et avantages.

 

70.RÉFORME DES CODES DES ASSURANCES

L'attribution systémique des garanties pleinières par des groupes d'asurances façonne une éviction au droit salutaire des Français.L'entremise d'un tel enjeu octroie une sucession de désavantages maladroits minimisant les effets de répercussion à long terme.Une bilatéralisation du Code des assurances est soutenable par la seule volonté d'une primauté à des accords portant une volonté à l'État providence.Une réorganisation de fond du code et de ses interactions pluri-jurdictionnelles.Une réforme institutionnelle permettant de cadrer les enjeux stratégiques de ces divers groupes est envisageable et applicable de manière transitoire.L'automatisation et les effets pervers d'une nomination consensuelle sont prévisibles sur l'acheminement des données paritaires de ces groupes et de la recherche commune aux bénéfices.