Adhésion au parti conservation français

Dernière Actualité

Mardi 11 mars 2014
Les orwelliens, ou la naissance d'une gauche conservatrice LE MONDE | 23.05.2013 à 20h46 • Mis à jour le 24.05.2013 à 15h31 | Par Chantal Delsol (Philosophe, historienne des idées politiques) - Lire l'article

Adhérer ou Aider le Parti Conservateur Français

Les dons et adhésions au sein du parti conservateur sont importants, ils servent principalement dans la promotion  de notre campagne mais également à rémunérer certaines études, économiques, environnementales, statistiques et autres données fondamentales  nécessaire à l’étude de nos plans d’actions.

Réduction d'impôt 2011

Dons et cotisations concernés
Les versements doivent être effectués définitivement et sans contrepartie, soit par chèque, soit par virement, prélèvement automatique ou carte bancaire.
Vous bénéficiez d'une réduction d'impôt pour les versements suivants :
  • dons versés à une association agréée de financement électoral ou un mandataire financier pour le financement d'une campagne électorale, et inscrits au compte de campagne d'un candidat ou d'une liste
  • dons versés à une association agréée de financement d'un parti politique
  • cotisations versées aux partis et groupements politiques
Calcul de la réduction
La réduction est égale à 66 % des sommes versées dans la limite de 20 % du revenu imposable.
De plus, les dons sont limités de la manière suivante :
  • dons au profit d'un parti ou d'un groupement politique : pas plus de 7.500 € par parti ou groupe de partis,
  • dons au profit d'un ou plusieurs candidats : pas plus de 4.600 € par élection (ensemble des scrutins d'un même type).

Report des dons dépassant le plafond
Lorsque le montant des dons dépasse la limite de 20 % du revenu imposable, l'excédent est reporté sur les 5 années suivantes et ouvre droit à la réduction d'impôt dans les mêmes conditions.
En cas de nouveaux versements au titre des années suivantes, les excédents reportés ouvrent droit à la réduction d'impôt avant les versements de l'année. Les excédents les plus anciens sont retenus en priorité